Assurance prévoyance auto-entrepreneur

Vous êtes auto-entrepeneur et vous souhaitez être couvert en cas de coup dur ? Les contrats d'assurance prévoyance vous permettent d'obtenir des indemnités journalières en cas d'incapacité de travail et d'arrêt de travail. Vous pouvez également assurer l'avenir de vos proches en souscrivant un capital en cas de décès ou d'invalidité, mais aussi une rente éducation pour protéger vos enfants.

Pour comparer gratuitement les offres de prévoyance des assureurs, complétez la demande de devis ci-dessous :

La prévoyance auto-entrepreneur

Le régime obligatoire d’assurance maladie et de retraite ne protège pas suffisamment l’auto-entrepreneur. Il est dans votre intérêt de souscrire un contrat de prévoyance Madelin pour ne pas vous trouver dépourvu face à un accident de la vie, en cas d’invalidité, de perte d'autonomie, d’incapacité professionnelle ou de décès.

L’importance de la prévoyance

Souscrire à une assurance prévoyance professionnelle individuelle n’est pas obligatoire pour l’auto-entrepreneur, au même titre qu'une complémentaire santé. Toutefois, ce type de contrat individuel est crucial pour ne pas perdre son salaire et mettre votre conjoint à l’abri des aléas de la vie. En tant que travailleur indépendant vous pourrez ainsi maintenir votre niveau de revenu en cas de maladie ou d’accident, grâce au versement d’une indemnité ou d’une rente régulière. Au moment de la cessation de son activité, l’auto-entrepreneur pourra aussi bénéficier d’une meilleure prime de retraite. Cependant, les auoto-entrepreneurs bénéficient du statut micro-social et ne peuvent donc pas profiter des avantages de la loi Madelin applicable aux TNS.

Une couverture efficace en cas d’incapacité de travail

S’il est victime d’un accident ou tombe malade, l’auto-entrepreneur subit une perte importante de salaire. La garantie incapacité temporaire Madelin lui vient en aide en lui permettant de percevoir des indemnités journalières. Il ne pourra en bénéficier que s’il justifie qu’il se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer temporairement son activité professionnelle. Etant donné que ses salaires sont irréguliers, le montant des indemnités peut être plafonné aux derniers revenus ou bien à une moyenne des revenus sur une période précise. La garantie peut également intervenir simplement pour compléter le salaire le temps de la convalescence. Le versement des prestations ne dépasse pas trois ans et dans certains contrats, le délai peut être réduit à un an. Dans tous les cas, la reprise du travail met un terme au règlement des indemnités journalières. Si l’auto-entrepreneur ne reprend son activité qu’à mi-temps, il peut bénéficier d’un maintien partiel des prestations si le contrat le prévoit. Enfin, l’interruption intervient aussi lorsque le professionnel tombe en invalidité ou prend sa retraite.

Une protection optimale en cas d’invalidité permanente

Si l’auto-entrepreneur est dans l’impossibilité définitive d’exercer son activité professionnelle, l’assurance prévoyance lui permet de se voir attribuer une rente jusqu’au jour de la retraite. Le montant de la prestation dépend du taux d’invalidité reconnu par la compagnie d’assurance, qui analyse à quel point la capacité physique ou mentale de l’assuré est diminuée. En outre, l’assureur octroiera une somme plus ou moins conséquente selon que l’impossibilité d’exercer la profession est totale ou partielle. 

La prévoyance décès

En cas de décès, la garantie de prévoyance offre une véritable assurance décès à la famille à travers la perception d’une rente viagère et également la prise en charge des frais d'obsèques. A la survenue du décès, cette somme est versée aux ayants droit cités par l’assuré dans le contrat. Si la mort est consécutive à un accident, la rente peut être doublée. Les enfants peuvent recevoir une rente éducation jusqu’à un âge déterminé au contrat ou à la fin des études. D’autre part, l’auto-entrepreneur peut percevoir la rente de son vivant s’il subit une perte irréversible d’autonomie.

L’étendue des garanties de prévoyance

Les garanties de prévoyance couvrent aussi bien les sinistres qui surviendraient dans la vie professionnelle que ceux qui touchent à la vie privée. Toutefois, le contrat ne prendra effet que si l’auto-entrepreneur exerce encore l’activité qu’il a déclarée au moment de la signature. Il est donc fondamental d’avertir l’assureur dès que vous changez de profession car certaines activités comportent plus de risques que d’autres, ce qui permet à la compagnie d’assurance de fixer le montant des indemnités.